Prénoms annulés à Lorient pour risque de confusion de genre
Prénoms annulés à Lorient pour risque de confusion de genre

La procureure de Lorient a fait appel de deux décisions de justice ayant autorisé deux couples de parents à appeler leur fille « Liam » et leur garçon « Ambre », estimant que ces prénoms pouvaient générer une « confusion de genre » chez les enfants.

Liam et Ambre sont nés dans le Morbihan, respectivement en novembre 2017 d’un couple d’hétérosexuels et en janvier 2018 d’un couple d’homosexuelles. Dans les deux cas, l’officier du service d’état-civil de Lorient a « eu un doute », indique Nadyne Duriez, adjointe au maire de Lorient.

« Il en a parlé à sa responsable de service qui a elle-même évoqué la situation avec sa supérieure, qui m’en a ensuite référé. Collégialement, nous avons estimé qu’Ambre était un prénom féminin et non masculin. Et que Liam était le prénom d’un petit garçon donné à une fille. »

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.