Ségolène Royal renonce à être candidate aux européennes (Détail)
Ségolène Royal renonce à être candidate aux européennes (Détail)

Ségolène Royal renonce à être candidate et accuse ceux qui ont « fait passer les ego avant le rassemblement ».

Elle avait été sollicitée. Etait poussée à aller à la bataille par une partie des socialistes. Et était elle-même tentée de faire ainsi, à soixante-cinq ans, son retour sur le devant de la scène. Las. Ségolène Royal a finalement jeté l’éponge. Ce vendredi, l’ancienne finaliste de la présidentielle de 2007 a indiqué qu’elle ne serait pas candidate aux élections européennes de mai. « Je reprends ma liberté de ne pas être candidate », a-t-elle lâché sur France Inter.

Pas question pour elle d’avancer sur un terrain miné. Ségolène Royal a pris acte de la division de la gauche. « J’avais posé comme condition […] de pouvoir structurer et créer une convergence et un rassemblement des écologistes, de la gauche, des démocrates, de la société civile. Ces conditions ne sont pas remplies », a-t-elle observé, rejetant en creux la responsabilité de l’absence de rassemblement sur Yannick Jadot, la tête de liste des écologistes, et Benoît Hamon, le fondateur du mouvement Génération.s. « Ils auront des comptes à rendre », a-t-elle jugé, les accusant de « faire passer leurs ego avant le rassemblement » et parlant d’une « faute grave ».

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.