Un chien ou un chat pour protéger votre cœur
Un chien ou un chat pour protéger votre cœur

Selon une étude de grande ampleur réalisée par les chercheurs de l’université d’Uppsala, être le propriétaire d’un chien permettrait de diminuer les risques cardiovasculaires. En plus d’apporter de l’amour et de la joie au quotidien, posséder un chien permettrait également de réduire les risques d’être victime d’une maladie cardiovasculaire.

‘est le résultat de l’étude publiée par Scientific Reports. Réalisée sur plus de 3 millions de personnes, l’étude a été menée en Suède. Dans ce pays, un numéro d’identification (le personummer) est attribué aux citoyens, sous certaines conditions. Celui-ci est relevé lors de certains événements, comme lors d’une hospitalisation, de l’achat d’un abonnement téléphonique et même lors de l’adoption d’un chien.

Grâce à ce numéro, les chercheurs de l’université d’Uppsala ont pu récupérer les informations de 7 registres nationaux, dont 2 concernant les propriétaires de chiens. Les données de 12 années consécutives, sur des personnes entre 40 et 80 ans vivant seules ou seules avec leur chien, ont été analysées et ont permis de découvrir plusieurs choses.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.