Vague de démissions au sein du microparti de Jacline Mouraud (détail)
Vague de démissions au sein du microparti de Jacline Mouraud (détail)

Des fondateurs du parti Les Émergents reprochent à Jacline Mouraud son culte de la personnalité et annoncent mardi quitter le mouvement.

Première crise interne chez « Les Émergents ». Plusieurs membres du bureau fondateur du micro-parti fondé en janvier dernier par Jacline Mouraud, devenue une figure des Gilets jaunes après avoir postée sur les réseaux sociaux une vidéo vue plus de 6 millions de fois sur Facebook dénonçant « la traque aux automobilistes », ont annoncé mardi 23 avril leur démission. Ils mettent notamment en cause « le culte de la personnalité » de la dirigeante de 51 ans, hypnothérapeute de profession.

« L’attitude et les prises de positions récentes de Mme Mouraud ne semblent plus en lien avec nos visions humaines et progressistes : absence de concertation, directives confuses, culte de la personnalité, manque de transparence financière et relationnelle… », peut-on lire dans un communiqué signé par les anciens secrétaire, trésorier et conseiller presse du parti. « Elle a mis un logo avec un M en allusion à Mouraud », a aussi expliqué Stéphane Baldan, ex-conseiller presse.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.