Veuve noire japonaise
'Veuve noire' japonaise condamnée à mort pour le meurtre de trois maris

La veuve noire Japonaise de 70 ans a été condamnée à mort ce mardi, à Kyoto, pour les meurtres de trois de ses anciens conjoints et une tentative de meurtre sur un quatrième.

Chisako Kakehi avait été surnommée la « veuve noire », en référence à cette araignée dévorant les mâles après l’accouplement, mais aussi « l’empoisonneuse » car elle avait parfois recours à du cyanure pour arriver à ses fins.
Au cyanure

« L’accusée a fait boire du cyanure avec l’intention de tuer dans les quatre cas » pour lesquels elle était jugée, a déclaré mardi Ayako Nakagawa, la juge du tribunal de Kyoto (ouest) où se déroulait le procès depuis fin juin, selon des propos rapportés par la chaîne publique NHK.

Les trois meurtres et la tentative de meurtre étaient prémédités et « bien préparés » a ajouté la juge, estimant n’avoir « pas eu d’autre choix que de prononcer la peine capitale » pour ces faits. A l’énoncé du verdict, la grisonnante vieille dame n’a affiché aucune émotion. Portant un appareil auditif, elle avait demandé à la juge de parler fort.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.