Vietnam - Édouard Philippe: sur la hausse des prix carburant
Vietnam - Édouard Philippe: sur la hausse des prix carburant

Edouard Philippe est revenu samedi, lors de son déplacement au Vietnam, sur la hausse impopulaire des taxes sur le carburant en France, en soulignant le besoin de combattre les émissions de gaz à effet de serre.

« C’est compliqué mais il n’y a pas le choix », a déclaré le Premier ministre au sujet de la hausse impopulaire des taxes sur le carburant en France, en soulignant le besoin de combattre les émissions de gaz à effet de serre. « J’entends parfaitement la grogne, le mécontentement parfois, la colère aussi qui peut s’exprimer, mais je dis aujourd’hui comme je l’ai toujours dit qu’il n’y a pas de solution magique au problème du dérèglement climatique », a-t-il insisté lors d’une rencontre avec des jeunes au nouveau lycée français d’Hanoï qui l’interrogeaient sur le réchauffement climatique.

« Il faut pouvoir inciter nos concitoyens à changer un certain nombre de comportements qui sont problématiques du point de vue des équilibres environnementaux », a-t-il ajouté le chef du gouvernement. « Alors c’est facile à dire comme ça, et puis quand on rentre dans le détail, ça râle un peu il faut reconnaître. Je ne sais pas au Vietnam mais en France, parfois ça râle », a reconnu Edouard Philippe. Théoriquement, tout le monde est d’accord (pour réduire les émissions) mais en pratique c’est difficile », a-t-il souligné.

1 COMMENT

  1. Notre Premier Ministre comme notre Président prend les Français pour des imbéciles et ils ont raison. Changer de comportement, signifie engager des dépenses supplémentaires or le pouvoir d’achat augmente moins que l’inflation quand il ne diminue pas, que nos politiques nous explique!

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.