Accusations de racisme pendant PSG-Basaksehir : L’UEFA va ouvrir une enquête
Accusations de racisme pendant PSG-Basaksehir : L’UEFA va ouvrir une enquête

Une “enquête approfondie” va être menée par l’UEFA après les accusations de racisme concernant le quatrième arbitre roumain du match de Ligue des champions entre le Paris SG et le Basaksehir Istanbul, a annoncé mardi l’instance de gouvernance du football européen.

Évoquant un “incident” durant la rencontre, interrompue après moins d’un quart d’heure de jeu, l’UEFA a confirmé la décision prise “à titre exceptionnel” et après “discussion avec les deux clubs” de reprendre le match mercredi à 18h55 avec une “nouvelle équipe” d’arbitres.

“C’est le Noir”. La rencontre a dégénéré à la 14e minute, lorsque le quatrième arbitre, Sebastian Coltescu, a signalé à l’arbitre principal Ovidiu Hategan, roumain, comme lui, la réaction trop véhémente à son goût de Pierre Achille Webo, membre camerounais et noir de l’encadrement du Basaksehir, après une décision arbitrale. Selon un sonore du match, traduit par un journaliste de l’AFP, le quatrième arbitre aurait prononcé la phrase suivante : “C’est le Noir [“negru”, en roumain] ici. Va voir et identifie-le. Ce gars, le Noir”. “Pourquoi vous dites negro ? Pourquoi vous dites negro ?”, s’est insurgé Pierre Achille Webo, avant d’être exclu du terrain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici