Accusée de harcèlement moral, la sénatrice EELV Esther Benbassa est exclue du groupe écologiste
Accusée de harcèlement moral, la sénatrice EELV Esther Benbassa est exclue du groupe écologiste

Elle s’était mise « en retrait » de son groupe au début du mois de juillet. La sénatrice EELV Esther Benbassa, accusée dans une enquête de Mediapart de harcèlement moral à l’encontre de ses collaborateurs, a été exclue par son groupe au Sénat, a annoncé ce dernier mardi 14 septembre au soir.

Après avoir entendu la sénatrice et en conformité avec leur règlement intérieur, les sénateur.trice.s ont décidé d’exclure Esther Benbassa du groupe parlementaire à compter du 15 septembre”, précise le groupe Ecologiste, Solidarité et Territoires, dans un communiqué.

“Mme Benbassa n’a pas contredit une partie des témoignages et elle n’a, à ce jour, pas jugé opportun de porter plainte en diffamation contre ces accusations”, fait-il valoir pour justifier sa décision.

Les sénateurs du groupe ont regretté “que la justice ne soit pas saisie pour des faits d’une telle nature” mais n’ont pas “remis pas en cause (les) témoignages (des collaborateurs)” et ont pris “toute la mesure des difficultés que représente souvent l’engagement de poursuites judiciaires”. Ils ont réitéré “tout leur soutien à celles et ceux qui ont témoigné d’une grande souffrance au travail” et vont continuer “de travailler sur la prévention du harcèlement moral et sexuel au travail”, et à mener “une réflexion plus large sur le sujet”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici