Affaire Benalla : Accrochage entre Le Pen et des élus LREM
Affaire Benalla : Accrochage entre Le Pen et des élus LREM

Affaire Benalla: «C’est une maréchalade!» Nouvel accrochage entre Marine Le Pen et des élus LREM.

Grosse tension dans les travées de l’Assemblée nationale lundi après-midi après les premières auditions de la Commission d’Enquête autour de l’affaire Benalla. Des élus de la majorité ont notamment interpellé en direct Marine Le Pen.

“Guignolade” et “maréchalade”. À l’issue de l’audition du préfet de police de Paris, Michel Delpuech, la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN), a dénoncé devant la presse un “copinage malsain” se retrouvant à ses yeux “dans la manière dont fonctionne cette commission d’enquête”. La formule de “copinage malsain” reprenait des termes employés peu avant par le préfet concernant l’affaire de l’ex-collaborateur de l’Élysée.

Entourée d’autres élus de sa formation politique, dont Sébastien Chenu et Ludovic Pajot, elle a reproché aux LREM de bénéficier “de la part du lion” en terme de temps de parole. Elle a appelé la présidente de la commission Yaël Braun-Pivet (LREM) à mettre fin à sa “partialité” au risque que la commission tombe dans “la guignolade”. Entrecoupant ses propos, Coralie Dubost (LREM) s’est insurgée contre ces “accusations très graves” et “absolument fausses”, son collègue Rémy Rebeyrotte répétant : “c’est une maréchalade !”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici