Affaire Grégory : de nouvelles analyses pour identifier « Corinne » (détail)
Affaire Grégory : de nouvelles analyses pour identifier « Corinne » (détail)

Depuis 1985, la justice traque sans relâche la mystérieuse expéditrice d’une lettre envoyée au juge Lambert, qui se présentait comme une collégienne et disait détenir un «lourd secret» sur l’affaire… De nouvelles analyses génétiques vont tenter de déterminer son identité.

Jamais résolu, le meurtre du petit Grégory Villemin continue de fasciner la France. De nouveaux prélèvements demandés par la justice pourraient apporter des réponses inédites à la famille de la victime. Comme le révèle La Dépêche du Midi, un total de 37 personnes proches de l’affaire vont faire l’objet de prélèvements.

Les échantillons récupérés seront ensuite comparés aux traces d’ADN récoltées sur les vêtements du petit garçon mais aussi aux lettres du corbeau qui s’en prenait à la famille Villemin avant le meurtre. Autre pièce à conviction qui sera au cœur du travail des enquêteurs, une lettre signée par une certaine “Corinne”. Ce texte truffé de fautes d’orthographe intrigue les enquêteurs depuis de nombreuses années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici