Affaire Jubillar : «Juste avant sa disparition, Delphine était euphorique» (détail)
Affaire Jubillar : «Juste avant sa disparition, Delphine était euphorique» (détail)

Dimanche 20 juin 2021, nos confrères du Parisien se sont entretenus avec deux collègues de Delphine Jubillar. Celles-ci se sont souvenues du comportement “euphorique” de la jeune infirmière quelques semaines avant sa disparition, et de l’objet auquel elle était devenue véritablement “accro”.

“Elle chantait et dansait en pause. (…) Elle se maquillait un peu plus qu’avant. On sentait qu’elle était particulièrement heureuse : mais on ne savait pas pourquoi”, ajoute-t-elle. Une autre la décrit comme totalement accro à son téléphone. La raison de cette joie quotidienne était cette relation amoureuse qu’elle vivait secrètement avec un autre homme.

En effet, Delphine Jubillar était en contact avec un homme depuis plusieurs semaines et, avec celui-ci, elle avait plusieurs projets. Elle souhaitait construire un avenir avec lui : ils avaient prévu d’emménager ensemble au printemps. Dans Le Parisien, le 17 juin, ce dernier révélait qu’ils “passaient des heures au téléphone” et que leurs conversations “portaient sur des sujets très personnels et profonds et puis aussi sur des choses plus légères”. Puis il avait dépeint sa maîtresse comme “drôle” et dotée “d’une grande sensibilité, d’une grande force de caractère”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici