Affaire Olivier Duhamel :Jack Lang sort de sa réserve (VIDEO)
Affaire Olivier Duhamel :Jack Lang sort de sa réserve (VIDEO)

Au micro d’Europe Matin, l’ancien ministre de la Culture Jack Lang a dénoncé lundi les agissements supposés du politologue Olivier Duhamel, accusé d’inceste par sa belle-fille. Les deux hommes se sont notamment côtoyés dans le cadre de la réforme constitutionnelle initiée par Nicolas Sarkozy.

L’actuel président de l’Institut du monde arabe était l’invité de Sonia Mabrouk ce matin sur Europe 1.

“Je ne peux pas m’indigner à chaque minute”, s’est défendu l’ancien ministre de la Culture, avant de condamner les agissements d’Olivier Duhamel, qu’il a côtoyé dans la sphère professionnelle. “Cela me révolte d’autant plus que je l’ai connu comme collègue, je suis professeur de droit comme lui”, a souligné Jack Lang, qui a assuré ne pas être au courant des rumeurs qui couraient depuis des années. “Je ne participe pas à des mondanités qui me sont totalement étrangères”, a-t-il affirmé à Sonia Mabrouk.

“Une partie de l’intelligentsia libertaire, une partie aussi de la gauche a défendu au nom d’une révolution sexuelle l’indicible”, a pointé Sonia Mabrouk. “Pourquoi on vous retrouve du côté de la défense de ceux qui sont accusés et rarement du côté de celles et ceux qui souffrent ?”, a-t-elle insisté quelques secondes plus tard. Jack Lang n’a pas caché son agacement : “Aujourd’hui, nous sommes en lutte, les uns et les autres, contre ces incestes, les atteintes à la pédophilie, les atteintes aux mineurs. C’est révoltant. Un jour, il y a 50 ou 60 ans, nous sommes une cinquantaine d’intellectuels à avoir écrit une connerie. Qu’est-ce-que je dois faire ? M’immoler devant vous ? On a fait une connerie. Basta ! Voilà”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici