Afghanistan : L'Australie reconnaît avoir tué « illégalement » des civils
Afghanistan : L'Australie reconnaît avoir tué « illégalement » des civils

Le plus haut général australien a reconnu jeudi l’existence de preuves établissant que des forces spéciales australiennes avaient “tué illégalement” au moins 39 civils et prisonniers afghans entre 2005 et 2016. Un enquêteur spécial en charge des crimes de guerre a été saisi.

“Au peuple afghan, au nom de la force de défense australienne, je présente sincèrement et sans réserve mes excuses pour tout acte répréhensible de la part de soldats australiens […] Certaines patrouilles ont fait fi de la loi, des règles ont été enfreintes, des histoires inventées, des mensonges racontés et des prisonniers tués”, a-t-il déclaré.

“Ce bilan honteux comprend des cas présumés dans lesquels de nouveaux membres de patrouille ont été contraints de tirer sur un prisonnier afin d’effectuer leur premier meurtre, dans une pratique effroyable connue sous le nom de ‘blooding'”, a également relevé le général.

Il a par ailleurs recommandé des poursuites pour crimes de guerre et demandé la révocation de certaines médailles décernées aux forces d’opérations spéciales qui ont servi en Afghanistan entre 2007 et 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici