Attentats de Paris : Les rescapés
Attentats de Paris : Les rescapés "frustrés de ne pas pouvoir se réunir"

Ce vendredi 13 novembre 2020 devait être une journée consacrée à la mémoire et au recueillement, cinq ans après les attentats de Paris et Saint-Denis qui ont fait 131 victimes et plus de 400 blessés. La crise sanitaire a changé la donne pour ce cinquième anniversaire. L’épidémie de coronavirus et le confinement contraignent les rescapés des attentats à commémorer différemment. Non sans une pointe d’amertume.

“On comprend absolument les raisons pour lesquelles on ne peut pas se réunir cette année”, reconnaît Olivier Laplaud, vice-président de l’association Life for Paris et invité ce vendredi de BFM Paris. C’est néanmoins “extrêmement frustrant de ne pas pouvoir se réunir.”

Car outre les commémorations officielles, en présence d’élus, l’association organise habituellement ses propres réunions. Olivier Laplaud: “C’est à chaque fois un grand moment de partage, où on rit et pleure ensemble, où on peut s’embrasser, se prendre dans les bras, parler du passé, parler de l’avenir”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici