Biélorussie : Tikhanovskaïa refuse de participer à une éventuelle élection
Biélorussie : Tikhanovskaïa refuse de participer à une éventuelle élection

L’opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa a exhorté, vendredi 21 août, ses partisans à intensifier les grèves dans les usines pour forcer le dirigeant Alexander Lukashenko à organiser une nouvelle élection présidentielle.

La rivale malheureuse du Président biélorusse lors de la présidentielle du 9 août, Svetlana Tikhanovskaïa, a déclaré qu’elle ne participerait pas à une nouvelle élection si elle était organisée.

«Non, moi-même je ne me propose pas», a-t-elle annoncé vendredi 21 août dans une interview à la chaîne de télévision Belsat, en répondant à la question de savoir si elle-même ou son mari Sergueï Tikhanovski présenterait sa candidature en cas de nouvelle présidentielle en Biélorussie.

L’élection présidentielle du 9 août en Biélorussie a été remportée à 80,1% par Alexandre Loukachenko, avec 10,1% des voix pour la candidate de l’opposition, selon les chiffres officiels.
Les résultats de la présidentielle contestés

L’équipe de Mme Tikhanovskaïa conteste toujours les résultats de l’élection.

Ceux-ci n’ont pas non plus été reconnus par l’Union européenne, qui a confirmé l’information vendredi dernier via son chef de la diplomatie, Josep Borrell. «L’UE commence à réfléchir sur les moyens de sanctionner les responsables de violences et de falsification», a-t-il déclaré. Le président du Conseil européen, Charles Michel, a quant à lui évoqué des sanctions personnelles qui pourraient être introduites contre les personnes responsables de «violences, de répression et de fraude électorale».

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.