Carlos Ghosn attaque Renault aux prud'hommes (détail)
Carlos Ghosn attaque Renault aux prud'hommes (détail)

L’ancien magnat de l’automobile qui réfute avoir démissionné de Renault a décidé de saisir les prud’hommes en référé pour réclamer ses droits à la retraite.

« Je réclame mes droits à la retraite ainsi qu’à tous les droits qui me sont acquis. J’ai d’abord voulu que cela se règle de façon amiable. Chacun connaît les conditions dans lesquelles j’ai dû quitter Renault : j’étais emprisonné ! Mais, que je sache, il existe un droit en France, il existe une justice. La façon dont tout cela s’est déroulé à ce moment-là sera connue. »

Dans une lettre au conseil d’administration de la firme au losange, le 23 janvier 2019, Carlos Ghosn avait fait savoir sa « décision de mettre un terme à [ses] mandats ». Son départ avait été constaté par le conseil le lendemain, qui avait ensuite réduit au minimum sa rémunération au titre de 2018 et annulé ses actions de performance.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.