Affaire Delphine Jubillar : l'amant présumé sort enfin du silence ! (détail)
Affaire Delphine Jubillar : l'amant présumé sort enfin du silence ! (détail)

Près de deux mois se sont écoulés depuis la disparition de Delphine Jubillar. Les enquêteurs continuent leurs investigations et une nouvelle piste aurait été étudiée selon Marianne, celle d’un “voisin pressant”.

Les enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie de Toulouse et leur collègue de la brigade de recherche d’Albi poursuivent leurs investigations. Depuis le début, ils ont entendu près d’une centaine de personnes, familles, proches, connaissances. Les cercles se sont élargis.

Parmi ces personnes, un homme des environs présenté comme “pressant” envers la jeune femme. Il aurait été entendu et aurait nié être impliqué dans la mystérieuse disparition. “Certains disent qu’elle en avait peur. Peut-être qu’elle a été approchée mais le problème c’est qu’on ne sait rien” souligne Me Philippe Pressecq, l’avocat des cousines et d’amis de Delphine qui se sont portées partie civile. “Les gendarmes ont entendu plus d’une centaine de personnes : la famille, les amis, les connaissances, le milieu professionnel… Tout a été épluché”, affirme l’avocat, précisant qu’il n’y a rien de nouveau.

Les enquêteurs poursuivent leur patient travail d’investigation qui leur a permis d’écarter la piste de l’amant/confident. L’homme qui serait basé dans le Tarn-et-Garonne a été mis hors de cause.

“Aujourd’hui, nous attendons. Nous avons la volonté de laisser les magistrats travailler dans la sérénité”, reprend Me Pressecq qui espère voir l’enquête avancer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici