Collision de Millas : des témoignages accablants pour la conductrice
Collision de Millas : des témoignages accablants pour la conductrice

Collision de Millas, un rapport pointe des témoignages accablants pour la conductrice du car.

Un peu plus d’un mois après la collision entre un car scolaire et un train qui a fait six morts, l’enquête en cours contredit largement la version de la conductrice, selon Franceinfo.

“Le bus a forcé le passage à niveau alors qu’il était fermé”

Deux témoins, qui se trouvaient en voiture de l’autre côté du passage à niveau le jour du drame, ont ainsi affirmé aux gendarmes que les barrières étaient fermées au moment de la collision, selon le rapport d’enquête auquel franceinfo a eu accès.

“Le bus a forcé le passage à niveau alors qu’il était fermé, le signal lumineux rouge était actif”, a déclaré l’un d’entre eux. D’autres témoignages vont dans le même sens : ceux du conducteur du TER et de sa stagiaire, ainsi que ceux de deux collégiens à l’intérieur du car.
La conductrice du bus nie les faits

Lors de sa garde à vue, la conductrice du car a affirmé au contraire que les barrières du passage à niveau étaient levées: “il n’y avait rien ce jour-là, ni voyant ni barrière”.

Elle a été mise en examen le 20 décembre pour homicide et blessures involontaires par imprudence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici