Coronavirus France en direct : Quelles sont les dérogations possibles au couvre-feu à 18 heures ?
Coronavirus France en direct : Quelles sont les dérogations possibles au couvre-feu à 18 heures ?

Le Premier ministre Jean Castex dévoilera, lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce jeudi, de nouvelles mesures anti-Covid pour faire face notamment au variant britannique qui circule désormais sur le territoire, et au variant sud-africain dont on sait encore peu de choses.

– Accompagnant le Premier ministre à Metz, Olivier Véran s’est exprimé sur l’efficacité du couvre-feu anticipé, mis en place dans 15 premiers départements le 2 janvier et dans 10 autres depuis. “On est dans une démarche empirique”, a précisé le ministre de la Santé. “Ce que je sais, c’est que dans tous les départements qui ont adapté cette mesure, avec dix jours de recul, on a une augmentation du taux d’incidence de 16%, quand les autres ont une augmentation de 43%. Dans la région Grand est, il y a vraiment une différence avec les départements voisins.”

– CASTEX / ÉCOLES

“Nous avons fait un choix qui est d’essayer de maintenir notre système éducatif. On avait mesuré les effets catastrophiques du premier confinement. Et si l’école s’arrête, c’est très mauvais pour les enfants mais aussi pour l’économie. Si on ferme le système éducatif, l’économie française se met en carafe”, a indiqué Jean Castex, en marge de sa visite à Metz pour lancer la vaccination des plus de 75 ans. Le Premier ministre a confirmé que des mesures seront annoncées ce soir pour les établissements scolaires, notamment des adaptations dans les lycées.

D’après une enquête réalisée par Le Parisien (version abonnée), 98,7% des députés souhaitent se faire vacciner contre le Covid-19. Parmi 54% des 577 parlementaires ayant répondu au journal, 4 députés ont opposé leur refus de se protéger contre le virus : il s’agit de Martine Wonner, députée du Bas-Rhin et plus connue pour sa participation au film complotiste Hold-Up, de Jennifer De Temmerma, députée du Nord, d’Amélia Lakrafi, députée de la majorité à l’étranger et de Julien Aubert, député LR du Vaucluse. Deux élus se sont présentés comme sceptiques : Nicolas Dupont-Aignan et Joachim Son-Forget.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici