Direct – Chiffres Covid : Bilan en France, Vendredi 2 Avril 2021
Direct – Chiffres Covid : Bilan en France, Vendredi 2 Avril 2021

Tous les vaccins contre le Covid-19 doivent pouvoir être administrés par les pharmaciens, les infirmiers et les sages-femmes, en plus des médecins, afin d’accélérer la campagne de vaccination, recommande la Haute autorité de santé (HAS).

L’objectif est de “diversifier le profil des vaccinateurs, de multiplier les lieux de vaccination et, in fine, de simplifier cette vaccination”, a déclaré ce mardi la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec, lors d’une conférence de presse en ligne.

Jusqu’à présent, la HAS estimait que seul le vaccin d’AstraZeneca pouvait être injecté par les pharmaciens et les sages-femmes, et pas les deux autres disponibles en France, ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna.

– Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 en France, Emmanuel Macron va réunir mercredi 3 ou jeudi 4 mars à l’Élysée Jean Castex et les ministres concernés pour étudier les différents scénarios de réouverture des lieux publics, dont le « pass sanitaire » évoqué la semaine dernière par le chef de l’État. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a dit son opposition à tout reconfinement le week-end de l’Île-de-France.

– Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé mardi sur France inter le recrutement de 1.700 étudiants pour aider les personnels médicaux à effectuer les tests salivaires qui doivent être déployés massivement dans les écoles. “Nous allons recruter 1.700 médiateurs, qui vont être des étudiants en médecine, en pharmacie, ou dans d’autres domaines, pour aider les personnels mobilisés à la réalisation de ces tests”, a déclaré Jean-Michel Blanquer, précisant que ces étudiants seront “payés” pour aider à la réalisation des tests salivaires “entre maintenant et la fin du mois de juin”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici