Reconfinement en France : rien ne sera décidé avant mercredi assure l’Élysée
Reconfinement en France : rien ne sera décidé avant mercredi assure l’Élysée

Le Premier ministre a souligné jeudi qu’un confinement serait appliqué “sans délai” en cas de “forte dégradation épidémique”. Un message relayé par Bruno Le Maire et Gabriel Attal. La circulation des variants du coronavirus inquiète tout particulièrement les autorités.

Va-t-on échapper à un troisième confinement ?

Interrogé sur RMC, ce vendredi matin, au lendemain de l’annonce par Jean Castex de l’extension du couvre-feu à 18 heures dans toute la France, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a rappelé que cette mesure devait « permettre de limiter la circulation du virus ». Mais que si cette mesure se révélait insuffisante, alors « il faudra passer à une étape supplémentaire » : celle du reconfinement.

« Je ne le souhaite vraiment pas », a tempéré le patron de Bercy : « Tout le monde en a ras-le-bol, il y a une vraie lassitude. » Bruno Le Maire a salué le comportement et la résilience des Français.

Le ministre en a profité pour défendre l’absence de calendrier de réouverture des bars, salles de sport, restaurants, cinéma et autres établissements fermés :
“« Ce serait totalement risqué et pas honnête […] Tous les dispositifs seront maintenus […] aussi longtemps que nécessaire […] Nous maintiendrons les aides tant que nous serons obligés de maintenir des restrictions. »”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici