Coronavirus : La France pourrait connaître une nouvelle flambée de cas de Covid-19 à la mi-mars, selon une étude
Coronavirus : La France pourrait connaître une nouvelle flambée de cas de Covid-19 à la mi-mars, selon une étude

Deux prévisionnistes alertent sur un sursaut épidémique à venir mi-mars en France, avec un nombre de cas quotidiens pouvant atteindre les 50 000 à l’arrivée du printemps.

Dans le Journal du dimanche de ce 28 février 2021, deux experts du CHU de Lille publient leurs projections concernant l’évolution de l’épidémie du Covid-19 en France dans les prochaines semaines. D’ici le 20 mars, les spécialistes Philippe Amouyel et Luc Dauchet, professeur et maître de conférences en santé publique au CHU de Lille, prédisent une moyenne de 50 000 nouveaux cas quotidiens positifs au Covid-19 et à ses nouveaux variants. Au 26 février, Santé publique France comptabilise environ 30 000 nouveaux cas par jour.

En ce sens, les deux spécialistes du CHU de Lille estiment que le confinement est nécessaire. “On a gagné du temps sur le moment où on n’aura pas d’autre choix que le confinement”, confie Luc Dauchet à Ouest France. D’ailleurs, par rapport aux prévisions de la semaine dernière contredites dans les faits par la relative baisse des contaminations, le professeur avertit des dangers de l’effet “yo-yo”. “Au 15 février, on pouvait penser que ça passerait et on n’a d’ailleurs pas bien compris pourquoi ça a baissé. Mais il n’y a finalement pas tant de différence entre ce qui s’est passé et ce qu’on avait projeté. Il y a eu le même effet au mois de septembre avant la deuxième vague : une baisse puis une augmentation”, souligne Philippe Amouyel au JDD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici