Couvre-feu, attestation : ce qui est permis, ce qui est interdit… et ce que vous risquez
Couvre-feu, attestation : ce qui est permis, ce qui est interdit… et ce que vous risquez

Les rassemblements en famille ou entre amis seront autorisés à Nouvel An, tout comme les déplacements sur le territoire, sans attestation. Mais contrairement à Noël, le couvre-feu restera en vigueur le 31 décembre. On fait le point sur ce que l’on peut faire et ce qui est interdit.

les Français ne seront pas autorisés à sortir de chez eux sans motif valable, entre 20 heures et 6 heures, moyennant le port d’une attestation remplie en bonne et due forme. Les rassemblements sur la voie publique sont prohibés et les réunions privées, en intérieur, doivent respecter une limite de six adultes par tablée. Et bien sûr, les désormais habituels gestes barrières sont toujours à l’ordre du jour (port du masque, gel hydroalcoolique) ainsi que la distanciation sociale et l’aération régulière du domicile. Le test Covid-19 et l’auto-confinement sont recommandés, mais ne sont pas un “totem d’immunité”.

Les rassemblements en extérieur interdits le soir du Nouvel An

Le Premier ministre a mis en garde les Français contre les rassemblements pendant les fêtes. Les rassemblements publics en extérieur seront interdits pendant le couvre-feu du 31 décembre. Le couvre-feu “sera strictement contrôlé avec des possibilités de dérogation limitées”, a annoncé Jean Castex. Durant le réveillon du Nouvel An, “plus de 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés”, a précisé le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin.

Les déplacements limités le 31 décembre 2020

Contrairement à la soirée de Noël du 24 décembre, les déplacements en extérieur seront interdits le soir du 31 décembre 2020, avec le couvre-feu à 20 heures, suite à la conférence de presse tenue par Jean Castex ce jeudi 10 décembre 2020. Les Français ne pourront donc pas rentrer tard le soir du réveillon, avec un couvre-feu instauré de 20 heures à 6 heures du matin le 1er janvier. Cependant, les Français pourront se déplacer entre les régions, mais en limitant les “déplacements inutiles”. Il est à noter que tout déplacement pendant le couvre-feu n’est autorisé sans une attestation avec un motif valable. Etant donné que les trains de la SNCF, tout comme les avions, sont opérationnels à 100% en cette période de fêtes, le billet SNCF fait exceptionnellement preuve de justificatif d’autorisation de déplacement pendant le couvre-feu.

Tout contrôle pourra aboutir à une amende de 135 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici