Couvre-Feu en France : Vacances, déplacements... ce qui est autorisé, ce qui ne l’est pas
Couvre-Feu en France : Vacances, déplacements... ce qui est autorisé, ce qui ne l’est pas

Des amendes de 135 euros seront dressées en cas de non respect du couvre-feu et des dérogations seront accordées, par exemple pour ceux qui “rentrent du travail après 21h, ou qui travaillent de nuit”, a indiqué le chef de l’Etat.

“Nous en avons jusqu’à l’été 2021 au moins avec ce virus”, tous les scientifiques sont clairs”, a prévenu Emmanuel Macron. “Demander aux gens de rester confinés dans un appartement et de ne pas aller dans un lieu de vacances, ce serait disproportionné”, a-t-il ajouté.

C’est surtout dans la sphère privée que le président de la République espère voir les mentalités changer, en demandant aux Français de “ne pas être plus de six à table” dans les réunions privées. Il faut “mettre au maximum le masque, y compris en famille ou entre amis”.

Il a par ailleurs préconisé “deux à trois jours de télé-travail par semaine” dans les entreprises où cela est possible, pour “réduire un peu la pression collective”. “Il faut que ce soit aussi négocié dans les branches et au plus près dans l’entreprise”, selon lui.

Le président de la République a, par ailleurs, confirmé qu’il ne comptait pas instaurer de restrictions de déplacement entre les villes et régions de France. Les Français pourront donc partir en vacances, mais ils les appellent néanmoins à respecter les distances et les gestes barrière lorsqu’ils sont avec leur famille et amis et à porter le masque, “même dans des réunions privées”. Emmanuel Macron a demandé aux citoyens de respecter la “règle des six”, à savoir ne pas se réunir à plus de six personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici