Coronavirus France : « Laissons un peu d’air aux Français», pas de mesures sanitaires plus strictes d'ici la fin des vacances scolaires
Coronavirus France : « Laissons un peu d’air aux Français», pas de mesures sanitaires plus strictes d'ici la fin des vacances scolaires

La question que l’on se pose depuis plusieurs jours est : pourra-t-on éviter un reconfinement ? Un nouveau conseil de défense se tiendra ce mercredi 3 février. Au moment où les vacances scolaires s’apprêtent à débuter, à partir de vendredi 5 février pour la zone A, les départs en vacances seront-ils autorisés ? Les parents et les enfants sont dans le doute.

– Plus de 80 000 morts en France depuis le début de l’épidémie. Un total de 80 147 décès a été enregistré dans les hôpitaux et les Ehpad, selon Santé publique France. Près de 19 000 nouveaux cas ont été recensés ces dernières 24 h et plus de 27 000 personnes sont hospitalisées. Deux chiffres en légère baisse.

– Feu vert du Parlement pour une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin. Par un ultime vote de l’Assemblée, le Parlement a validé, mardi, une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin, malgré l’opposition de la droite comme de la gauche. La majorité n’a pas fait le plein et le projet de loi de prorogation a été validé par 278 votes pour, 193 contre et 13 abstentions.

– Ursula von der Leyen défend sa stratégie sur les vaccins. La présidente de la Commission européenne doit s’exprimer mercredi devant le Parlement de l’Union européenne. Les critiques fusent en Allemagne et en Europe sur le retard pris par la campagne de vaccination entamée au lendemain de Noël. Ursula von der Leyen, qui a déjà plusieurs fois répondu à ces accusations, doit une nouvelle fois s’expliquer, cette fois devant les parlementaires européens réunis en séance plénière à Bruxelles. Dans presse allemande, elle avait imputé ces retards à une “pénurie mondiale de composants” entrant dans la fabrication des vaccins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici