Covid France : Que sait-on de la nouvelle variante du coronavirus?
Covid France : Que sait-on de la nouvelle variante du coronavirus?

La variante de Covid-19 constatée au Royaume-Uni “n’a pas encore été détectée” en France, affirme ce lundi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Des analyses sont en cours pour savoir si cette nouvelle souche du virus, plus contagieuse, circule déjà sur notre territoire.

La nouvelle variante du virus est « hors de contrôle » au Royaume-Uni, s’est alarmé dimanche le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. Le chef du gouvernement de Boris Johnson a évoqué une contagiosité supérieure de 70%, une annonce qui a conduit de nombreux pays en Europe et dans le monde à suspendre les arrivées par liaisons aériennes depuis la Grande-Bretagne.

De fait, « le Royaume-Uni a été confronté ces dernières semaines à une augmentation rapide du nombre de cas de COVID-19 dans le sud-est de l’Angleterre » et les analyses ont montré qu’ » une grande proportion de

Plusieurs experts sanitaires constatent aussi que la hausse du nombre d’hospitalisations dans cette région anglaise coïncide avec l’apparition de cette nouvelle forme du virus. « Les raisons de cette infectiosité accrue ne sont pas encore claires. Nous devons encore savoir si elle est due à une plus grande réplication virale ou à une meilleure liaison avec les cellules qui tapissent le nez et les poumons », a expliqué dans le Science Media Center Peter Openshaw, professeur de médecine expérimentale à l’Imperial College de Londres.

Pour autant, Emma Hodcroft se montre prudente sur une « contagiosité supérieure de 70% », car les estimations tôt dans le temps peuvent être modifiées et « qu’on n’en sait pas beaucoup sur comment ce chiffre est sorti».

« Il faut savoir que cette région du sud-est de l’Angleterre avait été assez épargnée, l’immunité de groupe dans la population est donc faible et le virus a trouvé un terrain pour se développer », explique aussi à l’AFP le directeur adjoint du Centre national de référence des virus respiratoires de l’Institut Pasteur à Paris, Vincent Enouf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici