Des empreintes de Néandertaliens découvertes sur la plage du Rozel
Des empreintes de Néandertaliens découvertes sur la plage du Rozel

Des outils de pierre taillée, des os d’animaux débités, mais aussi et surtout des traces de pas fossilisées. En surplomb de la plage du Rozel, dans la Manche, un site archéologique a conservé la trace du séjour d’un groupe de Néandertaliens, il y a 80.000 ans.

Les empreintes n’offrent qu’un “instantané” de la vie du petit groupe de Néandertaliens qui occupait le site, alors éloigné de l’eau d’un ou deux kilomètres. Elles suggèrent que ce groupe comptait entre 10 et 13 personnes. La très grande majorité des empreintes appartenaient à des enfants et des adolescents, mais il y avait également quelques adultes dont l’un, très grand, qui mesurait 1 mètre 90, une taille estimée à partir de la longueur des pieds.
Préservées grâce au sable

Ces Néandertaliens étaient vraisemblablement présents sur le site de l’automne au printemps, explique Jérémy Duveau, doctorant au Muséum national d’histoire naturelle et l’un des coauteurs de l’étude décrivant la découverte, publiée dans les Comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS), une prestigieuse revue scientifique.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.