Des migrants mexicains découragés quittent le camp
Des migrants mexicains découragés quittent le camp

Dans la boue et le froid d’un camp improvisé de Ciudad Juarez, au Mexique, plus d’un millier et demi de migrants attendaient depuis des semaines, voire des mois, de pouvoir aller déposer leur demande d’asile aux Etats-Unis voisins. Découragés, beaucoup viennent d’abandonner.

Ces migrants mexicains, originaires pour la plupart du sud-ouest du pays, étaient encore la semaine dernière, selon les autorités locales, près de 1.500 à camper sous des tentes de fortune à quelques pas du Rio Grande.

Ils n’étaient plus que 700 jeudi: désespérés par l’attente et les températures flirtant avec le zéro degré, beaucoup ont levé le camp.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.