Documents préoccupants de Boeing au Congrès (détail)
Documents préoccupants de Boeing au Congrès (détail)

La crise du 737 MAX n’en finit plus. Boeing a transmis, de sa propre initiative, à la commission des Transports du Congrès américain de nouveaux documents préoccupants semblant mettre en cause la réponse du groupe aux problèmes de sécurité entourant l’avion.

Boeing a envoyé les documents « tard dans la soirée », soit après l’annonce de la démission immédiate de son directeur exécutif, Dennis Muilenburg, a précisé l’assistant de cette commission qui mène actuellement une enquête sur le 737 MAX, interdit de vol commercial depuis le 13 mars à la suite de deux accidents meurtriers.

“Le personnel continue d’examiner ces dossiers mais, à l’instar d’autres dossiers précédemment divulgués par Boeing, ils semblent montrer un tableau très inquiétant”, a expliqué l’assistant au Congrès, probable allusion à la révélation il y a quelques mois de messages internes d’un ancien pilote d’essai de Boeing, Mark Forkner, dont les courriels évoquant des problèmes sur le simulateur de vol du 737 Max en 2016 avaient fait la Une des journaux.

Selon la commission, les nouveaux documents évoquent à la fois la préoccupation exprimée par des employés de Boeing “sur l’engagement de l’entreprise concernant la sécurité” et “les efforts de certains employés pour que les projets de production (…) ne soient pas contrariés par les régulateurs ou autres”.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.