Elargissement de l'UE: Macron dénonce des « règlements de comptes politiques »
Elargissement de l'UE: Macron dénonce des « règlements de comptes politiques »

Une interminable discussion au sommet n’a rien changé dans l’immédiat pour la Macédoine du Nord et l’Albanie : les deux pays des Balkans occidentaux se voient refuser, faute d’unanimité, l’ouverture des longues négociations d’adhésion à l’UE.

Pour Macron, il faut réformer le fonctionnement de l’UE avant de s’ouvrir à de nouveaux membres. Pour les institutions européennes, il s’agit d’une « erreur historique ».

« Je suis convaincu, comme la chancelière, que cette région des Balkans occidentaux est totalement stratégique pour l’Europe, qu’il nous faut l’arrimer à l’Europe. (…) Nous avons encore des choses à faire avant d’ouvrir des négociations. (…) Il nous faut réformer cette procédure, qui est aujourd’hui irréversible et non progressive, » a-t-il précisé lors de ce point de presse.

En outre, le président s’est amusé à une métaphore pour comparer l’UE à une copropriété dont les propriétaires « ne savent pas comment la quitter », « ont du mal à réparer la lumière », refusent d’investir plus de 1 % (allusion à l’Allemagne), mais se disent prêts à « inviter de nouveaux copains et nouvelles copines ».

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.