Euthanasie : Marieke Vervoort, l'athlète paralympique belge, est décédée
Euthanasie : Marieke Vervoort, l'athlète paralympique belge, est décédée

L’athlète paralympique belge Marieke Vervoort, qui avait notamment été championne sur 100 m aux Jeux de Londres en 2012, est décédée ce mardi des suites d’une euthanasie à l’âge de 40 ans, ont rapporté les médias belges.

Atteinte d’une maladie rare lui paralysant les jambes, la Belge néerlandophone aux cheveux platines, coupés en brosse, avait elle même annoncé à la presse en août 2016, juste avant ses derniers Jeux à Rio, avoir déjà effectué les démarches nécessaires pour recourir à une euthanasie en cas d’aggravation de ses souffrances. Cette pratique est autorisée et encadrée par la loi en Belgique.

Un dernier hommage lui sera rendu lundi à Diest. La cérémonie qui suivra sera célébrée dans la plus stricte intimité. Un registre est mis à disposition du grand public à l’hôtel de Ville de Diest de mercredi à lundi ou sur le site du service funèbre Papillon.

« Unique »

De nombreuses réactions sont apparues sur Twitter

Le Palais Royal a tweeté : « Profondément attristés par le décès de l’athlète paralympique Marieke Vervoort. Toutes nos pensées vont à sa famille et ses proches. »

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.