Fongicides : Risque pour notre santé ? (Générations Futures)
Fongicides : Risque pour notre santé ? (Générations Futures)

L’ONG Générations Futures réclame la suspension des produits, largement utilisés dans l’agriculture pour détruire les moisissures sur les céréales ou les fruits.

Les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), sont des fongicides très largement utilisés en agriculture. Ils visent à bloquer l’activité de l’enzyme succinate déshydrogénase qui joue un rôle clé dans la respiration cellulaire. En France ce sont ainsi plus de 70% des surfaces en blé qui sont traitées avec ces produits. Les fabricants de ces produits assurent que ces fongicides inhibent spécifiquement l’activité de cette enzyme dans les moisissures . Mais des scientifiques français à l’origine d’une publication scientifique (1) et d’un tribune dans Libération (2)) sonnent l’alarme car selon leurs travaux ces fongicides SDHI bloquent également l’enzyme humaine. Selon eux cela peut avoir comme conséquence l’apparition d’encéphalopathies sévères et même de certains cancers du rein ou du système digestif.

« A la lumière de cette alerte scientifique Générations Futures demande à l’ANSES le réexamen en urgence de l’évaluation de ces fongicides SDHI ainsi qu’une suspension immédiate de leurs autorisations. » Déclare François Veillerette, Directeur de Générations Futures « Cette alerte scientifique doit également conduire à une saisine de l’EFSA qui devra en tirer les conséquences qui s’imposent pour les autres pays de l’Union européenne » ajoute t’il

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.