Fraude sociale : 2,6 millions de cartes Vitale en trop (détail)
Fraude sociale : 2,6 millions de cartes Vitale en trop (détail)

Le nombre total de cartes vitales en circulation dépasse celui des bénéficiaires légaux. Interrogée par une commission parlementaire mardi 11 février, Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale a reconnu qu’il y avait un excès de 2,6 millions de cartes vitale actives en France.

lors d’une audition en commission parlementaire ce mardi 11 février. Un surnombre significatif qui n’entraînerait selon elle pas “plus de consommation” de prestations, mais qui fait craindre, à l’inverse, pour beaucoup une fraude sociale de grande ampleur en France. En effet, des députés tels que Patrick Hetzel (LR), Pascal Brindeau (UDI) et Michel Zumkeller (UDI) ont fait part de leurs inquiétudes face à ce surnombre de cartes vitales.

La directrice de la Sécurité sociale a assuré qu’il existait un dispositif de lutte anti-fraude assurant qu’un “travail de fiabilisation était utile et nécessaire”. Malgré tout, elle a en effet reconnu qu’il y a “actuellement 58,3 millions de cartes Vitale en circulation”, pour “55,7 millions” de bénéficiaires légaux ». L’écart est donc de 2,6 millions de cartes Vitale. Même si ce surnombre est inférieur au différentiel de 5,2 millions de cartes Vitale actives dénombrées en octobre dernier, cela reste très élevé.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.