Grave pollution au diesel dans une rivière de l'Arctique (détail)
Grave pollution au diesel dans une rivière de l'Arctique (détail)

La Russie intensifiait ses efforts ce jeudi pour nettoyer l’énorme quantité d’hydrocarbures s’étant déversée dans une rivière de l’Arctique, le pire incident du genre dans la région selon des écologistes alors qu’un responsable local a été placé en détention.

Selon le service d’urgence marine russe, spécialisé dans ces accidents, les renforts déployés dans cette zone très isolée et marécageuse du Grand Nord sont face à un défi complexe. “Il n’y a jamais eu de fuite pareille dans l’Arctique auparavant. Il faut travailler très rapidement car le carburant est en train de se dissoudre dans l’eau”, a indiqué le porte-parole de ce service, Andreï Malov.

“La progression des hydrocarbures a été stoppée. Ils ne vont plus nulle part” grâce au déploiement de boudins flottants, a toutefois déclaré vendredi dans la journée un représentant du ministère russe des Situations d’urgence de la région de Krasnoiarsk, ajoutant que le pompage du carburant avait commencé.
Comparable au naufrage de l’Exxon Valdez

L’organisation écologique Greenpeace Russie affirme que l’accident “est le premier à cette échelle dans l’Arctique” et l’a comparé au naufrage de l’Exxon Valdez au large de l’Alaska en 1989.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.