Jawad Bendaoud raconte son quotidien( interview Libération)
Jawad Bendaoud raconte son quotidien( interview Libération)

Celui qu’on appelle “le logeur de Daesh” a accordé une interview à Libération lors duquel il a émis l’idée de publier une biographie.

L’homme de 31 ans vit cloîtré dans une chambre d’hôtel de 6 mètres carrés. En attendant son procès en appel, il peine visiblement à goûter à sa liberté retrouvée : obsédé par son dossier, il continue à clamer son innocence. “Je suis pas un ‘terro’ je vous dis”, s’énerve-t-il. “Je vous le jure sur mon fils que je ne savais pas qui était Abaaoud !”

“Ma vie est foutue… J’aurais foutu ma vie en l’air pour 150 balles ? Franchement… C’est ce que je me faisais en dix minutes en vendant de la coke et du crack. Wallah, je suis pas un putain de terro !”

“Tout le monde veut me shooter (…) La semaine dernière, j’étais dans une cité de Nanterre en début de soirée”, raconte-t-il. “La rumeur a couru que j’étais là. Vingt minutes plus tard, il y avait dix bagnoles de gens voulant me checker”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici