Jean-Michel Blanquer annonce un nouveau bac : contrôle continu et davantage de cours à distance
Jean-Michel Blanquer annonce un nouveau bac : contrôle continu et davantage de cours à distance

Pour répondre à l’aggravation de l’épidémie de Covid-19, le protocole sanitaire va être renforcé dans les lycées, qui pourront basculer vers davantage de cours à distance à condition de conserver au moins 50% de cours en présentiel, a annoncé jeudi soir le ministre de l’Education. Et pour tenir compte des conséquences de la crise sur la préparation du baccalauréat, Jean-Michel Blanquer a aussi annoncé des adaptations, notamment l’annulation des épreuves d’évaluation communes de Première et Terminale au profit du contrôle continu.

Afin de limiter les risques de contagion du virus, « il convient désormais que chaque lycée établisse un plan de continuité pédagogique, mis en œuvre jusqu’aux prochains congés scolaires, qui garantisse au moins 50 % d’enseignement en présentiel pour chaque élève », demande-t-il.

« Tous les élèves doivent travailler pendant la totalité du temps scolaire ordinaire, que ce soit en cours, en classes virtuelles ou en autonomie », précise-t-il. Mais chaque établissement peut s’organiser comme il le souhaite en privilégiant « l’accueil en demi-groupes », « l’accueil par niveau » ou « le travail à distance un ou deux jours par semaine ».

Jean-Michel Blanquer demande qu’une « attention particulière soit apportée aux lycées professionnels pour lesquels la mise en œuvre de l’enseignement à distance est rendue plus complexe ».

Parallèlement, « pour tenir compte des conséquences de la crise sanitaire sur les conditions de préparation du baccalauréat général et technologique », le ministre a aussi décidé des mesures, « à titre exceptionnel », pour cette année 2020-2021, où devait pleinement entrer en vigueur le nouveau bac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici