Kevin Spacey : Déjà trois morts parmi ses accusateurs (détail)
Kevin Spacey : Déjà trois morts parmi ses accusateurs (détail)

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
202,775
décès
30,340
guéri
82,836
Active
89,599
Last updated: 11 août 2020 - 6 h 38 min (+02:00)

Le suicide mercredi de l’auteur norvégien Ari Behn, ex-mari de la princesse Märtha Louise de Norvège mais aussi accusateur de Kevin Spacey, met en lumière l’étrange année de l’acteur hollywoodien.

En 2017, Ari Behn avait en effet accusé Kevin Spacey d’attouchements lors d’un concert pour le prix Nobel de la paix, dix ans plus tôt. « Nous avons eu une grande discussion, il s’est assis juste à côté de moi. Au bout de cinq minutes, il m’a dit : « Allons fumer une cigarette. Puis il a mis sa main sous la table et m’a attrapé par les couilles ».

Behn a précisé qu’il avait repoussé Spacey en lui disant : « Euh, peut-être plus tard. J’avais les cheveux noirs à l’époque, j’avais dix ans de moins et j’étais dans son collimateur », a-t-il ajouté, à la radio norvégienne P4 à qui il avait décrit l’agression sexuelle.

Ces disparitions en série ont relancé les rumeurs les plus folles aux Etats-Unis. De son côté, Kevin Spacey a fait son retour sur les réseaux sociaux avec une vidéo troublante, dont lui seul à le secret. 24 heures avant le suicide d’Ari Behn, la star d’American Beauty publiait sur son compte Instagram une carte de voeux malaisante. En train d’attiser le feu de sa cheminée, il se met dans la peau de son personnage Franck Underwood et livre un discours intriguant. « La prochaine fois que quelqu’un fait quelque chose que vous n’appréciez pas, vous pouvez l’attaquer mais vous pouvez aussi lui faire quelque chose d’inattendu, le tuer avec gentillesse », dit-il de manière glaçante, face caméra. Le timing ne pouvait pas être plus mauvais.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.