L'empoisonnement de Alexei Navalny est nécessairement lié à Poutine
L'empoisonnement de Alexei Navalny est nécessairement lié à Poutine

La chancelière allemande, Angela Merkel, a pressé mercredi Moscou de s’expliquer après des analyses faites en Allemagne montrant que l’opposant russe Alexeï Navalny a été empoisonné par un agent neurotoxique « de type Novitchok ». Les partenaires de Berlin ont également exprimé leur indignation.

Ce sont des examens approfondis effectués par un laboratoire de l’armée allemande sur l’opposant russe, hospitalisé à Berlin depuis fin août, qui ont permis de détecter l’emploi de cet agent neurotoxique.

Ces tests ont apporté la “preuve sans équivoque de l’existence d’un agent chimique neurotoxique de type Novitchok”, a assuré le gouvernement allemand.

Berlin, qui “condamne cette attaque dans les termes les plus fermes”, a demandé à la Russie des éclaircissements “urgents” sur cet empoisonnement, selon un communiqué du gouvernement.

Les résultats de ces tests démontrent que M. Navalny a bel et bien été “victime d’un crime”, destiné à le “réduire au silence”, a dénoncé Angela Merkel dans une déclaration à la presse

“De très graves questions se posent à présent, auxquelles seul le gouvernement russe peut et doit répondre”, a prévenu la chancelière.

“Le crime contre Alexei Navalny est contraire aux valeurs et aux droits fondamentaux que nous défendons”, a martelé la chancelière Angela Merkel, dont le pays assure la présidence du Conseil de l’Union européenne.

L’ambassadeur russe à Berlin a été “invité urgemment” au ministère allemand des Affaires étrangères, a annoncé le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.