L'enquête en destitution contre Trump a rassemblé des preuves accablantes
L'enquête en destitution contre Trump a rassemblé des preuves accablantes

Le patron de la commission du renseignement à la Chambre des représentants, l’élu démocrate Adam Schiff, affirme que l’enquête pour destitution a fait émerger des preuves “accablantes et incontestables” que le président américain a abusé de son pouvoir.

“L’enquête en destitution a montré que le président Trump, personnellement et par l’entremise d’agents à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement, a sollicité l’ingérence d’un pays étranger, l’Ukraine, pour favoriser sa campagne de réélection”, estime le Comité du renseignement, citant l’avocat personnel du président, Rudy Giuliani, à plus de 525 reprises.

Les témoins qui ont défilé devant le Comité du renseignement l’ont présenté comme un joueur clé de la campagne de coulisses menée auprès des responsables ukrainiens pour les convaincre de réaliser des enquêtes chères à Donald Trump.

Le président a placé ses intérêts politiques personnels au-dessus des intérêts nationaux des États-Unis, a cherché à saper l’intégrité du processus de l’élection présidentielle américaine et a mis en danger la sécurité nationale américaine.

Au cours de sa conversation téléphonique du 25 juillet avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, qui était au centre de la plainte du lanceur d’alerte à l’origine de l’enquête en destitution, Donald Trump lui avait demandé de mener deux investigations, à une période où son administration avait gelé une aide militaire de 392 millions destinée à l’Ukraine.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.