Les drapeaux américains mis en berne pour honorer les victimes du COVID-19
Les drapeaux américains mis en berne pour honorer les victimes du COVID-19

Donald Trump a annoncé jeudi une mise en berne pendant trois jours, de vendredi à dimanche, des drapeaux flottant sur les édifices fédéraux américains pour honorer la mémoire des morts du coronavirus.

“Je vais mettre en berne les drapeaux sur les bâtiments fédéraux et les monuments nationaux pendant les trois prochains jours en mémoire des Américains que nous avons perdus à cause du coronavirus”, a écrit le président américain, jeudi 21 mai, sur Twitter.

Les chefs de l’opposition démocrate, qui accusent Donald Trump de manquer d’empathie depuis le début de la crise, l’avaient appelé à baisser les drapeaux lorsque le seuil des 100 000 morts serait franchi. “Cela exprimerait un deuil national dont tout le monde a tellement besoin dans notre pays”, avaient expliqué Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants, et le sénateur Chuck Schumer dans une lettre adressée au président républicain. Pays le plus endeuillé par la pandémie, les Etats-Unis déplorent 94 661 décès dus au virus, selon le dernier comptage de l’université Johns-Hopkins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici