Election américaine : un recomptage confirme la victoire de Joe Biden en Géorgie
Election américaine : un recomptage confirme la victoire de Joe Biden en Géorgie

Les Bourses mondiales savouraient lundi la victoire du démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle américaine, laissant de côté la dégradation de la situation sanitaire aux États-Unis et en Europe.

La Fed a rassuré jeudi soir en assurant qu’elle dispose de la capacité d’augmenter sa ‘puissance de feu’… et tout le monde d’en conclure qu’elle peut au besoin accroître fortement ses rachats d’actifs (‘QE’), pour une durée quasi illimitée.

Wall Street enregistre ainsi sa plus forte hausse à l’issue d’une semaine de scrutin présidentiel depuis l’élection de … Franklin D. Roosevelt en novembre 1932 (Wall Street était alors au tapis, et non à 10% de ses records absolus, tutoyés de nouveau à 2% près).

Le Nasdaq termine symboliquement dans le vert (+0,04%) et réalise le grand chelem à la hausse sur la semaine écoulée.

A deux minutes de la clôture, le S&P500 faisait lui aussi la passe de cinq, mais il s’effrite à la dernière minute de -0,03%… mais les optimistes soulignent que le ‘VIX’ qui lui est associé se contracte de -8,5% et de -30% sur la semaine, à 25,4.

Le Nasdaq-100 bondit de +9,4% sur la semaine écoulée, la seconde plus forte hausse hebdomadaire depuis avril… et la seconde plus forte de la décennie.

Le Dow Jones (-0,24% ce vendredi) reste loin derrière avec ‘seulement’ +7% et le S&P500 engrange +8,4%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici