L'Iran renonce à tous ses engagements en matière de nucléaire (détail)
L'Iran renonce à tous ses engagements en matière de nucléaire (détail)

Deux jours après la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué vendredi par une frappe aérienne américaine, Téhéran a annoncé dimanche que le pays n’était plus tenu par aucune limite « sur le nombre de ses centrifugeuses », tout en précisant que la coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique serait maintenue.

“Dans la cinquième étape de l’abandon de ses engagements, la République islamique renonce à la dernière restriction clé stipulée par l’accord sur le nucléaire, à savoir la limitation du nombre de centrifugeuses”, a indiqué IRNA, citant une annonce du gouvernement iranien.

En conséquence, la République islamique “n’acceptera plus aucune restriction pratique, que ce soit sur la pureté et le niveau d’enrichissement de son uranium, la quantité de matière enrichie produite ou les activités de recherche et de développement” liées à son programme nucléaire, a indiqué le gouvernement.

“Désormais, le programme nucléaire iranien progressera en fonction de ses propres exigences techniques”, a-t-il ajouté.

En réaction à la décision prise en mai 2018 par les Etats-Unis de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 et de réimposer des sanctions contre l’Iran, et en raison de la lenteur de l’Europe à mettre en place un système permettant de faciliter des transactions bancaires et des exportations de pétrole de l’Iran, la République islamique a commencé en mai 2019 à prendre des mesures visant à renoncer progressivement à ses engagements en matière de nucléaire

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.