Macron doit faire plus de social: La note confidentielle de trois fidèles du Président
Macron doit faire plus de social: La note confidentielle de trois fidèles du Président

Macron doit faire plus de social, écrivent trois de ses fidèles dans une note confidentielle.

Les propos sont forts et ne viennent pas de n’importe qui. Trois économistes proches d’Emmanuel Macron ont exhorté récemment le chef de l’Etat à « se saisir du débat sur les inégalités » afin de « restaurer la lisibilité de son projet », selon une note confidentielle révélée ce samedi par Le Monde.

« Des mesures importantes ont été mises en oeuvre ou sont au Parlement », observent ces trois intellectuels, qui ont participé au programme économique du candidat. Mais « le thème de la lutte contre les inégalités d’accès, qui était constitutif de l’identité politique du candidat, est occulté », déplorent-ils.

Philippe Aghion, Philippe Martin, et Jean Pisani-Ferry reconnaissent pourtant que “des mesures importantes ont été mises en oeuvre”, citant notamment le dédoublement des classes de CP ou encore la réforme de la formation professionnelle. Mais, notent-ils toutefois, la réforme de l’assurance chômage, par exemple, “n’est pas à la hauteur des ambitions initiales”.

Ils appellent à ralentir sur la suppression de la taxe d’habitation. Ils proposent donc plusieurs pistes, comme l’introduction d’un bonus-malus sur les contrats courts, taxer davantage les grosses successions, appellent à ne pas réduire la prime d’activité et estiment “important de se montrer aussi audacieux dans la lutte contre les rentes et les privilèges d’en haut que dans le combat contre les corporatismes d’en bas”. “Le président de la République doit parler de la question des inégalités et ne pas laisser ce débat à ses adversaires”, écrivent ils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici