Macron l'assure : il n'y a « jamais eu de rupture » de masques (détail)
Macron l'assure : il n'y a « jamais eu de rupture » de masques (détail)

Face aux polémiques sur la gestion des masques durant à la pandémie, le chef de l’État a affirmé sur BFM TV que la France avait connu « des manques, des tensions ».

Interrogé sur des « erreurs de communication autour de la pénurie de masques » de protection contre le coronavirus, Emmanuel Macron a affirmé lundi 18 mai sur BFMTV qu’il n’y avait pas eu de « rupture » d’approvisionnement.

« Je pense que beaucoup de choses ont été dites sur ce sujet, j’y suis revenu, le gouvernement… N’ayons pas ce… Les choses ont été dites. Les choses ont été gérées. Nous n’avons pas connu la situation… », a d’abord répondu le chef de l’Etat, peinant visiblement à terminer ses phrases.

Et de poursuivre :”« Il y a eu une doctrine restrictive pour ne jamais être en rupture, que le gouvernement a prise et qui je pense était la bonne. Il y a eu ensuite un approvisionnement renforcé et une production renforcée, et nous n’avons jamais été en rupture. »”

« Ce qui est vrai c’est qu’il y a eu des manques, qu’il y a eu des tensions », a-t-il reconnu, appelant à avoir « collectivement l’honnêteté de dire que, au début du mois de mars, personne ne parlait des masques parce que nous n’aurions jamais pensé être obligés de restreindre en quelque sorte la distribution de ceux-ci pour les soignants ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici