Maintien de l’ordre : une nouvelle grenade, l’usage du LBD plus encadré (détail)
Maintien de l’ordre : une nouvelle grenade, l’usage du LBD plus encadré (détail)

Le ministre de l’Intérieur a présenté les grandes lignes du nouveau schéma national de maintien de l’ordre.

Menacés de disparition après les polémiques répétées sur les graves blessures occasionnées par cette arme, dénoncés par Jacques Toubon, alors Défenseur des droits, les lanceurs de balles de défense (LBD) sont maintenus. Mais chaque tir sera, désormais, soumis à l’accord d’un “superviseur”, qui accompagnera le tireur. Une pratique déjà en cours chez les CRS et les gendarmes mobiles.

Une nouvelle grenade de désencerclement

Maintenues également, les grenades de désencerclement, elles aussi accusées d’occasionner des lésions auditives et des blessures au visage. Avec un bémol : le nouveau modèle de cette grenade sera moins puissant et générera “moins de projections en hauteur” , a assuré Gérald Darmanin. Elles seront utilisées dès samedi 12 septembre, en cas de besoin dans les mobilisations des Gilets jaunes. “Nous attendons de les tester, dit Régis Debord, de l’Unsa police CRS. Elles exploseront plus lentement. Il ne faudrait pas que des manifestants violents aient le temps de s’en saisir et de les relancer.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici