Maroc : Ce tweet d'un journaliste l'a conduit en prison (détail)
Maroc : Ce tweet d'un journaliste l'a conduit en prison (détail)

Omar Radi, journaliste marocain et militant des droits humains, a été mis en détention pour un tweet datant du mois d’avril dans lequel il dénonçait une décision de justice. a indiqué son avocat.

Selon Me Said Benhammani, M. Radi avait été entendu plus tôt jeudi par la police judiciaire qui l’a déféré devant le procureur. Celui-ci avait alors décidé de le placer en détention et son procès a débuté dans la foulée en soirée.

Au cours de cette première audience devant le tribunal de première instance de Casablanca, ses avocats ont demandé sa remise en liberté provisoire, ce qui a été rejeté par le tribunal.

La prochaine audience a été fixée au 2 janvier.

M. Radi, 33 ans, est jugé en vertu de l’article 263 du Code pénal, qui punit d’un mois à un an de prison “l’outrage à magistrat”, selon Me Said Benhammani.

Selon sa défense, le journaliste est poursuivi pour un tweet publié en avril et fustigeant le verdict d’un magistrat contre des membres du Hirak, un mouvement de contestation sociale qui a agité le nord du Maroc en 2016 et 2017.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.