Metz : mort d'un militaire de 20 ans touché par un tir accidentel (détail)
Metz : mort d'un militaire de 20 ans touché par un tir accidentel (détail)

Un militaire âgé d’une vingtaine d’années qui gardait le Palais du gouverneur à Metz a été touché en pleine tête mercredi après-midi. Il a finalement succombé à sa blessure. Une erreur de manipulation serait à l’origine du tir. Une information judiciaire devrait être ouverte ce vendredi.

«Engagé avec son groupe pour la protection du palais du gouverneur militaire de Metz depuis le 18 juin 2020, il se préparait à effectuer une patrouille lorsqu’il est grièvement blessé à la tête par un tir accidentel» explique le communiqué. «Immédiatement pris en charge par les secours et évacué vers l’hôpital de Nancy […] il décédera des suites de ses blessures». L’auteur du tir, également âgé d’une vingtaine d’années, a été placé en garde à vue et la police judiciaire saisie.

Réserviste depuis le 21 octobre 2019, le soldat de première classe Battu était reconnu pour «ses grandes qualités humaines et intellectuelles» ainsi que pour son esprit de «camaraderie».

«Il est mort dans l’accomplissement de sa mission», conclut le communiqué.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.