Miss Provence, victime de tweets antisémites (détail)
Miss Provence, victime de tweets antisémites (détail)

De la classe politique à la chaîne TF1 en passant par l’organisation Miss France, nombreuses sont les voix qui condamnent fermement ce dimanche les attaques antisémites qui ont visé April Benayoum, 21 ans, première dauphine de Miss France 2021, samedi soir lors de l’élection.

“La haine antisémite et antisioniste se déploie contre miss Provence. Insupportable”, a affirmé la présidente déléguée des députés LREM, Aurore Bergé. “Inadmissible. Soutien à April Benayoum face à la haine antisémite qui sévit sur les réseaux sociaux. Il est temps que ça cesse”, a écrit la députée LREM Laetitia Avia, tandis que son confrère Pieyre-Alexandre Anglade parlait d’un déferlement “ignoble” et qui “exige une condamnation unanime”.

“Rendez-vous devant la justice pour les twittos qui hier soir ont transformé Twitter en cloaque antisémite contre Miss Provence”, a promis de son côté la Licra, en invitant les internautes à signaler les contenus sur son site afin de mener “une action de groupe”. Elle a annoncé un plus tard dimanche qu’elle allait déposer plainte. L’union des étudiants juifs de France (UEJF) a elle dénoncé “un concours d’antisémitisme”.

Condamnation de TF1

De leur côté, TF1 et Endemol, respectivement diffuseur et producteur de la cérémonie ont condamné ces propos sur Twitter. De même que l’Organisation Miss France : “TF1, Endemol, Shine, et l’Organisation MissFrance condamnent fermement les propos haineux & antisémites proférés hier soir sur les réseaux sociaux à l’encontre d’April Benayoum, Miss Provence”, écrivent-ils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici