Moustiques tigres : une commission d'enquête alerte sur un
Moustiques tigres : une commission d'enquête alerte sur un "risque sanitaire majeur" (détail)

Alors qu’une soixantaine de départements français doivent faire face à la prolifération du moustique tigre, une commission d’enquête à l’Assemblée met en garde contre cet insecte volant qui pourrait représenter un “risque sanitaire majeur sur l’ensemble du territoire” lors “des prochaines décennies”.

“Il s’agit d’une espèce invasive, qui n’existait pas dans l’hexagone avant 2004. En 2019, 58 départements sur les 96 départements métropolitains étaient colonisés”, selon la rapporteure et députée LREM de Mayotte Ramlati Ali.

“Si pendant cinquante ans le territoire métropolitain a vécu à l’abri des maladies transmises par les moustiques, tel n’est plus le cas aujourd’hui. Il faudra apprendre à vivre avec eux, en limitant au mieux leur impact sur la santé des Français”, ajoute-t-elle dans son rapport.

Les outre-mer fortement impactées

Dans les outre-mer, ce “problème de santé publique” est “récurrent”, avec des “épidémies de plus en plus virulentes”, relève la commission d’enquête.

Présidée par l’ex-ministre PS des Outre-mer Ericka Bareigts, qui vient de quitter l’Assemblée pour la mairie de Saint-Denis de La Réunion, la commission soumet 46 propositions pour “refonder une politique de prévention”, “remettre à plat le cadre institutionnel” de la lutte contre la prolifération de ces moustiques ou “pérenniser” les moyens de la recherche.

A quoi ressemble une piqûre de moustique tigre ?

“Visuellement, la piqûre est la même : on peut sentir une petite douleur, il y a un petit bouton rouge, ça gonfle et ça démange assez vite , décrit Stéphane Gayet. Le bouton ressemble à une cloque un peu plate, de 5 mm à 2 cm de diamètre, selon les personnes. Le bouton peut tourner au rouge et s’élargir s’il y a une mauvaise réaction de la peau.
Que faire en cas de piqûre ?

“Il est toujours important de désinfecter avec un antiseptique, tout de suite après la piqûre, pour limiter le risque de contagion de maladies , explique le médecin. Une fois que cela est fait, la piqûre disparaîtra d’elle-même.

Quelles maladies peut-il transmettre ?

“Le moustique tigre est un vecteur potentiel de certaines maladies virales, mais il ne les porte pas systématiquement , commence le spécialiste. Les plus connues sont la Dengue, le virus du Chikungunya et le virus Zika. Il est capable de les transmettre d’une personne à une autre”. Concrètement, le moustique contracte la maladie en piquant un individu contaminé, puis le transmet en piquant une autre personne. S’il est piqué, le malade reste contagieux quelques heures avant l’apparition des manifestations et pendant la phase aiguë, généralement 5 jours suivant le début des manifestations.

La dengue est une maladie la plupart du temps asymptomatique. Dans 25 à 60% des cas, elle se manifeste par des symptômes proches de ceux de la grippe (fièvre élevée, frissons, maux de tête, myalgies, nausées, vomissements, douleurs articulaires…) associés à des éruptions cutanées et une grande fatigue.

Le chikungunya est une maladie le plus souvent bénigne, qui entraîne des symptômes comme une grande fatigue et des douleurs qui peuvent persister plusieurs semaines. En cas d’apparition de fièvre et de douleurs articulaires survenant après une piqûre de moustique, il vaut mieux consulter son médecin.

La maladie à virus zika est une maladie le plus souvent bénigne mais qui peut parfois entraîner des symptômes de type grippal comme des maux de tête, des courbatures, une fatigue, mais aussi des éruptions cutanées. Elle peut également se manifester par une conjonctivite ou par une douleur derrière les yeux, ainsi que par un œdème des mains et/ou des pieds. La fièvre apparaît peu élevée et transitoire.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.