Nouveau virus menaçant tomates et poivrons (détail)
Nouveau virus menaçant tomates et poivrons (détail)

Apparu en Israël en 2014, le “tomato brown rugose fruit virus” menace désormais la production de tomates en France. L’Anses appelle toute personne, maraîcher ou jardinier amateur, à prévenir les autorités régionales en cas de suspicion. Aucun traitement efficace n’a été trouvé à ce jour.

« C’est un virus très inquiétant, car si l’on connaît bien le genre auquel il appartient, il n’existe à ce jour aucun traitement ni aucune variété résistante au ToBRFV », explique Philippe Reignault, directeur de la santé médicale à l’Anses. « Et la gamme des dégâts observés va de 10 % à 100 % des plantations. Pour un producteur professionnel, même un faible seuil est catastrophique ! »

Appartenant à la famille des tobamovirus, ce « virus du fruit rugueux brun de la tomate » est spécialisé, c’est-à-dire que seuls les tomates, les piments et poivrons, mais aussi les aubergines, les pétunias, le tabac et les plantes sauvages y sont sensibles. Il ne présente aucun danger pour l’homme (on peut consommer sans risque une tomate infectée), mais l’homme est en grande partie responsable de sa propagation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici